La Remonstrance, un texte vibrant et moderne

POLITIQUE

La réconciliation de Philippe Duplessis-Mornay, « La Remonstrance aux Estats de Blois pour la paix » (1576), Sylvie Le Clech, Éd. Universitaires de Dijon, 2019, 126 p., 10 €. 

Philippe Duplessis-Mornay, juriste et théologien protestant, est conseiller d’Henri de Navarre. Il va publier sous un nom d’emprunt un texte politique, « La Remonstrance aux Estats de Blois pour la paix, sous la personne d’un catholique romain ». Ce texte novateur, qui défend la liberté de conscience et de culte, l’égalité des droits entre catholiques et réformés, sera présenté lors des États généraux de Blois en décembre 1576. C’est ce texte que Sylvie Le Clech, archiviste-paléographe et historienne de la Renaissance en France, a choisi de présenter dans son livre La réconciliation de Philippe Duplessis-Mornay.
Après une description du contexte dans lequel Duplessis a écrit cette Remonstrance et de sa personnalité, Sylvie Le Clech commente les écrits parus dans les Mémoires de Philippe de Mornay, seigneur du Plessis Marli, à titre posthume. Un texte dont la lecture, 500 ans après, n’a pas pris une ride.

Élisabeth Renaud