Se déplacer en paraboles

Pendant l’été, on quitte sa vie habituelle pour une autre manière de vivre ensemble. Cela demande parfois un peu de temps, quelques heures ou quelques jours pour se sentir en vacances et ouvrir les yeux sur les choses nouvelles que l’on peut découvrir.

© Ludivore de Pixabay

Par Anaïs Bolterre

Raconte-moi

Mt 19.16-24

Jésus rencontre un homme qui lui demande ce qu’il doit faire pour vivre la vie éternelle. La réponse de Jésus est simple : respecter la loi de Dieu, distribuer ses biens aux affamés et le suivre. L’homme s’en va tout triste car il est très riche. Alors Jésus dit : « Il est plus difficile à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu qu’à un chameau de passer dans le trou d’une aiguille ».

Pour aller plus loin

La ville de Jérusalem était souvent considérée comme la ville de Dieu. Elle était fortifiée et ses remparts parsemés de portes pour les caravanes de marchands et les voyageurs. L’une d’elles s’appelait le « trou de l’aiguille » tellement elle était basse et étroite. Pour la passer, il fallait enlever les marchandises du dos des chameaux et les faire passer en se courbant. Pour vivre dans ce royaume de Dieu, Jésus demande donc de s’abaisser et quitter ce qui paraît important pour sa vie sur terre mais n’a rien à voir avec Dieu.

Dans le secret du cœur, quelques minutes suffisent souvent pour nommer ces choses importantes qui ne concernent pas Dieu et dont on pourrait se séparer. C’est aussi cela, la prière.

Jouer en groupe ou en famille

© U.Rousse

Faire un groupe d’une dizaine de personnes.
Puis rassembler des objets qui sont importants pour chacun : livre, jeu, branche d’arbre pour symboliser la nature, doudou pour dire l’affection, etc.
Tracer deux grandes lignes sur le sol, qui se croisent et délimitent quatre parts.
Désigner un meneur de jeu, qui va interroger les joueurs et mener les débats.
Au début du jeu, tous les joueurs se placent devant le meneur, au croisement des lignes horizontale et verticale. Le meneur prend alors un des objets et déclare qu’il est très important dans sa vie. Ceux qui pensent que c’est vrai se mettent à droite de la ligne verticale, les autres se mettent à gauche. Le meneur peut donner la parole pour que ceux qui le souhaitent expliquent pourquoi ils se sont mis là. Les joueurs peuvent alors changer de place s’ils le souhaitent.
Puis avec un second objet, le meneur repose la même question et ceux qui sont d’accord se mettent devant la ligne horizontale et les autres derrière elle. Là encore le meneur interroge des joueurs sur le choix de leur place et chacun peut changer.
L’ensemble des joueurs peut ainsi se rendre compte dans l’espace que chacun a choisi une place différente des autres par rapport aux lignes, donc un avis différent. Il accorde une importance différente aux choses, pour des raisons différentes et toujours légitimes.
On peut continuer ainsi avec les différents objets sélectionnés par les joueurs. L’essentiel est de prendre conscience de la différence. Jésus, dans l’histoire de l’homme riche, a répondu sur la richesse. Pour chaque joueur, sa réponse aurait peut-être été différente car ce qui est important est différent.