La prière

© jplenio de Pixabay

Un homme un jour il y a longtemps a ouvert un chemin de vie.
Le souffle de sa voix balayait la poussière, tout ce qui ferme et fige, écrase et rétrécit, le poids des fautes et des rancœurs, des possessions et des préjugés.
Et cette voix libère et rend la vie légère.
Ce souffle d’espérance, même les murs de mort n’ont pas pu l’étouffer.
Si tu sais faire silence, si tu cherches dans l’ombre au secret de ton cœur, tu l’entendras encore, et s’ouvrira en toi, se tracera devant toi un chemin de lumière.
Sur ce chemin enfin tu retrouveras les autres, et toi-même, et cette présence fidèle qui t’appelle à la vie.

Pasteur Jacques Juillard