Un culte de rentrée en Basse-Marche

Le dimanche 11 septembre, l’Église protestante unie de Basse-Marche (Haute-Vienne) s’est réunie au temple de Villefavard pour son culte de rentrée. Une participante raconte.
   

Le repas après le culte © DR

 

 

Par Geneviève Calladine

 

L’Église protestante unie de Basse-marche est issue de la fusion de deux anciennes communautés, celle de Thiat et celle de Villefavard. La déclaration de fusion a été actée le 11 octobre 2020.

Ce qui était une habitude est devenu légalement réalité : nous sommes une seule entité, Thiat Villefavard, mais avec toujours deux temples, celui de Thiat, et celui de Villefavard, où nous nous réunissons alternativement.

 

Une ouverture vers de nouvelles perspectives

 

Le 11 septembre, dans le temple de Villefavard, vingt-huit personnes se sont retrouvées pour un culte de rentrée, destiné aux enfants de l’école biblique, leurs parents, la communauté habituelle, ainsi qu’aux nouveaux arrivants.

Parmi ceux-ci, Ray Borg, notre nouveau pasteur issu de l’Église méthodiste, résidant en Creuse, et chargé de tout un secteur d’évangélisation auprès des anglophones. Cette arrivée, ainsi que celle d’autres personnes de la Creuse élargit notre cercle paroissial, et nous ouvre de nouvelles perspectives.

 

Une assemblée composite

 

Une liturgie allégée parce que « tout-public », a été menée par Steve Sawyer, pasteur retraité, très actif dans notre secteur depuis de nombreuses années.

Le culte était centré sur le texte de Jérémie 4, puis Luc 15. Il nous a conduits vers un parcours rempli d’espérance, pour une assemblée composite, de grande dissémination.

Combien de fois pourtant avons-nous entendu dire : « Cette petite communauté rurale est en voie d’extinction » !! L’assemblée de ce jour-là en fut un démenti.

 

Le groupe a été ensuite convié à un repas partagé dans le jardin d’une paroissienne, tout près du temple. Le soleil était au rendez-vous, et l’après-midi s’est déroulé paisiblement, avant la mise en route d’une nouvelle année.